floor cleaning in time of coronavirus

La définition claire des mots relatifs à l’univers du nettoyage a une grande importance, et le thème est d’autant plus d’actualité aujourd’hui à cause de la COVID-19 (Coronavirus) qui nous pousse à renforcer notre attention quant à l’hygiène afin d’endiguer la prolifération du virus. Pourquoi est-ce que les rayons de l’Amuchina des supermarchés ont été pris d’assaut ? Pourquoi y-a-t-il des doutes quant à l’utilité des interventions d’assainissement des rues effectuées dans beaucoup de municipalités? 

Outre le faire de mieux comprendre comment se comporter pendant la crise du Coronavirus, clarifier les définitions des mots communément utilisés dans l’univers du nettoyage nous offre aussi la possibilité de mieux comprendre comment, quand et pourquoi les machines de nettoyage Eureka sont les plus recommandées pour le nettoyage des sols. 

Que signifie « nettoyer » et pourquoi est-ce important ? Comment assainir les sols ? 

« Nettoyer » est un mot à large usage, aujourd’hui communément utilisé pour parler de toutes les activités qui ont pour objectif générique de « libérer un espace ».

Ce mot, dérivé du latin « nitidare » a aussi le sens de « rendre propre et net » en enlevant les salissures et la saleté. 

C’est pourquoi nous pouvons dans un premier temps donner au moins deux macro-objectifs à l’action de « nettoyer » : un premier d’ordre esthétique et fonctionnel et un second d’ordre sanitaire.

En contextes professionnels, les environnements débarrassés des résidus de travaux, des déchets et poussières sont sans aucun doute plus agréables, vivables et surtout salubres. Ce sont aussi des environnements avec des risques d’accidents moindres et qui favorisent une activité plus rapide et efficace. 

Ce résultat de nettoyage peut être généralement obtenu à travers l’enlèvement des salissures superflues par friction et aspiration. C’est pourquoi parmi les machines les plus recommandées pour s’en occuper on peut citer toutes les balayeuses professionnelles. 

S’occuper de l’hygiène d’un local en portant une attention particulière à la santé, c’est-à-dire avec un véritable objectif de prévenir la diffusion de microorganismes potentiellement dangereux (pathogènes), peut en revanche se faire avec de nombreux autres instruments, plus ou moins efficaces, en fonction des caractéristiques spécifiques des différents environnements et de leur principale utilisation. 

Il faut toutefois préciser que tous les micro-organismes ne sont pas dangereux pour l’Homme, c’est pourquoi l’objectif d’élimination totale, extrêmement difficile à mettre en oeuvre, n’est même pas souhaitable. 

Il existe des situations et des contextes dans lesquels une attention particulière est obligatoire, par exemple pour le respect des normes H.A.C.C.P dans l’industrie alimentaire. Mais chaque cas doit être évalué individuellement pour choisir quels sont les traitements et instruments adaptés au mieux au contexte. En effet, les pratiques à mettre en place sont différentes selon les objectifs et les environnements. 

Une auto-laveuse de sols est dans tous les cas une excellente alliée puisqu’elle permet une action rapide et minutieuse. Action basée sur l’efficacité de l’action mécanique du frottement des brosses, de la chimie - en fonction du détergent utilisé - et de la capacité à enlever complètement la saleté désincrustée du sol grâce aux flux d’eau à haute portée et aux puissants systèmes d’aspiration et de séchage.