Système de séchage Eureka OnePASS®. Nettoyage et séchage en un seul passage

Des sols propres, praticables instantanément.

 

Une machine de nettoyage doit laisser les sols propres, mais pas seulement. On attend également qu’elle les sèche et les rende praticables instantanément.

 

Une gestion efficace de la phase de séchage est donc tout aussi importante que celle de nettoyage.  

 

Nettoyer un sol étendu avec seulement des mops/serpillières serait aussi possible, mais cela serait une opération antiéconomique (qui demande du temps) et hygiéniquement peu conseillée (les mops ne garantissent pas un séchage parfait et, après un premier temps d’efficacité, des saletés restent incrustées jusqu’au prochain rinçage dans le seau dédié, voire jusqu’à la prochaine opération de nettoyage).

 

Il est plus judicieux d’opter pour une autolaveuse conçue pour un excellent nettoyage en profondeur et un séchage optimal.

 

La solution la plus efficace pour sécher les sols immédiatement après leur nettoyage : une machine autolaveuse

 

 

Toujours plus sollicitées sur le marché, les autolaveuses sont des machines de nettoyage de sols professionnelles qui en un seul passage garantissent un haut standard de nettoyage et un séchage complet.

 

Comment peut une autolaveuse garantir un meilleur séchage du sol après le nettoyage ?

 

Pour sécher à la perfection, ces machines misent sur l’association de trois facteurs :

 

  • Une aspiration de l’eau par des moteurs puissants ;
  • Des bavettes de séchage en matériaux adaptés ;
  • Dessuceurs (ou squeegee) bien conçus, pratiqus et résistants.

 

Moteur d’aspiration

Les moteurs d’aspiration d’une bonne machine à nettoyer le sol doivent être puissants, fiables, protégés correctement et résistants à l’eau et à la mousse des détergents qui montent à l’intérieur des réservoirs. Des tambours et filtres spéciaux Eureka, réalisés en acier INOX, retiennent les déchets grossiers et les particules plus fines, augmentant ainsi la protection du moteur d’aspiration.

 

Bavettes de séchage

Les bavettes, ou lamelles de séchage, qui sont le point de rencontre entre la machine et le sol, doivent être résistantes à l’abrasion mais aussi suffisamment souples et élastiques pour garantir une bonne adhésion au sol. Les meilleures bavettes ne se déforment pas (c’est-à-dire qu’elles maintiennent leurs propres caractéristiques dans le temps) et sont réversibles afin d’être utilisées sur tous les côtés avant d’être remplacées.

 

 

Structure du suceur

Le suceur, ou squeegee, définit la forme et la dimension de la chambre d’aspiration, c’est-à-dire la superficie exacte sur laquelle l’eau est enlevée. Il doit être particulièrement robuste car c’est un des composants le plus exposé d’une autolaveuse. Le suceur doit accompagner de façon fluide les mouvements de la machine, surtout dans les virages et le long des obstacles pour éviter toute fuite d’eau pendant le séchage. Il est constamment en contact avec la saleté et les détergent, il doit donc être résistant à la corrosion. Sa structure est responsable de la pression exercée sur les bavettes, ce qui influence considérablement le résultat final du séchage.

Avoir de bons dispositifs de régulation permet à un suceur de qualité d’être personnalisé rapidement pour répondre de manière optimale à tout type de sol.

 

Le système de séchage Eureka OnePASS®

 

Le système de séchage OnePASS® pour les autolaveuses Eureka est conçu comme un ensemble synergique de tous les éléments qui composent et rendent possible un séchage du sol optimal.

 

Seule une combinaison équilibrée de composants de haute qualité garantit un meilleur résultat. Pour cela, les solutions de séchages Eureka incluent toujours :

 

  • Un ou plusieurs moteurs d’aspiration, parfaitement calibrés selon les spécificités de chaque machine ;

 

  • Des bavettes Linatex® et Olires®, réalisées dans les meilleurs matériaux du commerce, testées sur le long terme pour toutes les conditions d’utilisations. Les modèles sont conseillés sur la base du contexte d’utilisation ;

 

  • Des suceurs soignés en détail et développés à partir de schémas originaux Eureka. Leur forme parabolique caractéristique (en croissant de lune) facilite une aspiration complète de l’eau. Pour rendre possible le séchage le long des plinthes et dans les virages, les suceurs présentent un système d’oscillation latéral qui permet de suivre de façon fluide chaque mouvement de la machine, même à proximité des obstacles.

 

Les suceurs Eureka disposent également d’un mécanisme pour un remplacement facilité des bavettes usées, pour une opération sans outils pour tourner les bavettes et les exploiter les bavettes sur tous les côtés. Réalisées en acier INOX (de série ou comme option suivant le modèle de l’autolaveuse), pour une résistance totale face aux agents corrosifs.

Pour plus de sécurité, elles sont dotées d’un mécanisme de décrochage d’urgence qui s’active en cas de choc. Pour certains modèles d’autolaveuses, le brevet Swinguard® prévient l’accrochage involontaire avec des obstacles proéminents.